top of page

"La nature ne demande pas sa permission quand il s'agit de naître et de fleurir. Faites comme elle."

Clarissa Pinkola   

Cercle de femmes

LE CERCLE LOBAS

« Quand les mots ne suffisent pas, la danse surgit pour nommer l’indicible. »  Carmela Acuyo

 

Un cercle est une expérience qui nous permet de grandir et apprendre en puisant dans la sagesse, le vécu, l’engagement et le courage de toutes les femmes présentes. Un instrument de transformation puissant.

 

Ce voyage vers nous-mêmes n’est pas qu’une expérience verbale où la parole devient le seul véhicule. Pour moi, il est indispensable de laisser le corps dire et exprimer l’indicible. Ces mots enfouis, bloqués, perdus dans notre corps peuvent trouver un moyen de se raconter autrement.

 

Dans le cercle que je vous propose, la parole et le mouvement font alliance pour exprimer pleinement qui nous sommes.

 

Nous partagerons nos expériences par la parole, ce dont nous avons conscience, source d’une réflexion, d’un vécu concret, puis nous voyagerons à travers notre corps, là où l’inconscient se manifeste pour rencontrer nos ombres, nos blocages, nos tristesses et nos colères qui nous rendent si vulnérables mais aussi la femme qui danse la joie d’être en vie, sa puissance et sa sagesse !

 

Dans le désir de suivre les pas des « Femmes qui courent avec les loups" (livre de Clarissa Pinkola Estés), nous allons nous plonger dans ses récits comme sources d’inspiration, nous laissant porter dans un voyage vers notre intérieur.

 

Ayant comme outils la roue de parole mais aussi la danse-improvisation, la sophrologie et bien d’autres techniques de bien-être, nous allons parcourir chaque chapitre de ce merveilleux livre et en tirer comme une eau claire l’enseignement qui émane de ses entrailles et qui nous est destiné à chacune.

INSCRIPTIONS par :

Tél : 06 70 53 49 48

E-mail : acuyocarmela@gmail.com


Pour toute information supplémentaire n'hésitez pas à me contacter .
Lobas (1).jpg
Dates les jeudis de 15h à 17h
à l'Atelier des Chalets 23 Rue Edouard Dulaurier, 31000 Toulouse

Jeudi 05/octobre/2023

Jeudi 16/novembre/2023
Jeudi 14/décembre/2023

Jeudi 04/janvier/2024

Jeudi  8/février/2024

Jeudi  14/mars/2024

Jeudi  04/avril/2024

Jeudi  02/mai/2024

Jeudi  06/juin/2024

Jeudi  04/juillet/2024

Dates  les samedis de 14h à 17h

au Centre Culturel Saint Cyprien, 56 All. Charles de Fitte, 31300 Toulouse

samedi 07/octobre/2023

samedi 18/novembre/2023

samedi 02/décembre/2023

samedi 06 janvier/2024

samedi 10/février/2024

samedi 16/mars/2024

samedi 06/avril/2024

samedi 04/mai/2024

samedi 01/juin/2024

samedi 06/juillet/2024

Tarif : 30 euros par séance

UN CERCLE

Le cercle, une des premières formes tracées par l’humain, est l’un des symboles les plus répandus au monde. Il bénéficie d’une signification universelle : l’éternité, l’infini, la vie sans commencement ni fin...  

Le cercle, présent dans notre corps, comme dans la nature, est signe d’harmonie, de perfection, de protection. Depuis la nuit des temps, nous les humains, nous réunissons en cercle, car cette géométrie sacrée procure un échange équitable, où chaque être peut trouver sa place, où la parole se libère et circule. C’est ainsi que se comporte une culture qui écoute ses membres et apprend quelque chose d’eux.

LE CERCLE DE FEMMES 

 

Les femmes se sont réunies en cercle pendant des millénaires pour honorer leur féminité,  célébrer des rituels de passage d’un âge à l’autre, vivre au rythme des lunes, des saisons… et fêter ensemble le mystère de la vie.  

Mais où sont passées ces réunions sacrées ? Nous sommes dans un monde changeant où l’émergence croissante du féminisme manifeste le besoin de revendiquer non seulement nos droits dans une société patriarcale  mais aussi un besoin de récupérer notre féminité spirituelle oubliée et étouffée par la domination et la peur.

 

« Le féminisme décolle lorsqu’il puise dans la spiritualité qui lui est inhérente. À défaut, il n’est qu’une autre forme de politique, et la politique n’a jamais assouvi notre soif la plus profonde. » Carol Lee Flinders

 

UN VOYAGE INTÉRIEUR

 

Un cercle est une expérience qui nous permet de grandir et apprendre en puisant dans la sagesse, le vécu, l’engagement et le courage de toutes les femmes présentes. Un instrument de transformation puissant.

Une opportunité de se trouver soi-même en tant que femme et approfondir sa connaissance de soi dans  le partage avec d’autres femmes.

La connaissance de soi passe par l’expression la plus sincère de notre ressenti  et pour cela nous avons besoin de reconnaître ce que nous sentons. Beaucoup d’entre nous avons perdu cette connexion avec notre voix profonde, avec nos sens et avec nos valeurs, étourdies par la vitesse de notre quotidien. Mais pour entendre notre intérieur, nous avons besoin d’un espace de confiance et de liberté où nous nous sentons entendues,  accueillies telles que nous sommes dans notre vérité la plus sincère.  Le cercle permet ce voyage intérieur vers nos parties enfuies, vers notre obscurité ; nous marchons dans l’ombre soutenues par les femmes qui nous entourent. C’est dans cet espace d’échange et de soutien que nous pouvons entendre notre voix profonde.

 

PAROLE ET MOUVEMENT

 

Ce voyage vers nous-mêmes n’est pas qu’une expérience verbale où la parole devient le seul véhicule. Pour moi, il est indispensable de laisser le corps dire et exprimer l’indicible. Ces mots enfouis, bloqués, perdus dans notre corps peuvent trouver un moyen de se raconter autrement.

 

Dans le cercle que  je vous propose, la parole et le mouvement font alliance pour exprimer pleinement  qui nous sommes. Nous partagerons nos expériences par la parole, ce dont nous avons conscience, source d’une réflexion, d’un vécu concret  puis nous voyagerons dans notre corps, là où l’inconscient se manifeste pour rencontrer nos ombres, nos blocages,  nos tristesses et nos colères qui nous rendent si vulnérables mais aussi la femme qui danse la joie d’être en vie, sa puissance  et sa sagesse !

femmes bleues_edited_edited.jpg

 « Quand les mots ne suffisent pas, la danse surgit pour nommer l’indicible. » 

                                                                                                                              

                                                                                                                           Carmela Acuyo

 

Cercle
bottom of page